Hommage : Stan Lee

Bonjour à tous les Rêveurs !

 

 

 

 

Ce mardi 13 novembre, en me levant à 4h du mat’ pour aller bosser, j’ai appris comme tant d’autres la mort de Stan Lee, décédé à l’âge vénérable de 95 ans.

 

RIP Monsieur. Et c’est avec un petit pincement au cœur que j’écris ces mots.

 

Étant en effet un grand fan des comics américains et des histoires de super-héros depuis ma plus tendre enfance, je ne pouvais pas ne pas rendre hommage au patron de Marvel, qui aura inspiré tellement de générations.

 

Véritable légende dans les milieux de l’édition de la bande dessinée américaine ainsi que dans le cinéma, Stan Lee est sans aucun doute l’homme qui aura propulsé Marvel Comics, autrefois Timely Comics, comme un incontournable du genre. Comme le « boss » puisque la maison d’édition a toujours eu un peu d’avance sur son concurrent direct, DC Comics.

 

En plus d’être le père de Spiderman, à mes yeux son héros le plus emblématique, celui qui a tout changé et qui m’a fait découvrir ce monde si particulier (l’un des plus humains également), Stan Lee est aussi le créateur d’une galerie impressionnante de personnages, certains imaginés avec Jack Kirby et Steve Ditko.

 

Voici une liste non exhaustive des super-héros qui lui doivent la « vie » : les Quatre Fantastiques, les X-Men, Hulk, Thor, Daredevil, Iron Man, les Avengers, Doctor Strange, Black Panther, Nick Fury… Entre autres. On peut également citer des super-vilains marquants et très réussis, autant perturbés et faillibles – si ce n’est plus – que les héros auxquels ils se confrontent régulièrement, tels que Loki, le Bouffon Vert, Doctor Fatalis, le Caïd, Docteur Octopus ou encore Magnéto. Rien que ça ? Excusez du peu !

 

Au fil des années, Stan Lee est devenu une figure légendaire dans le milieu des comics, ayant inspiré de nombreux auteurs à succès, dont les noms sont familiers aux fans : John Romita Sr (successeur de Ditko sur la série The Amazing Spider-Man) et Frank Miller notamment (scénariste qui a contribué au succès du personnage de Daredevil et l’un des pères de Batman).

 

Il aura permis à sa franchise de s’installer durablement au cinéma : qui ne se souvient pas aujourd’hui des films Spiderman réalisés par Sam Raimi, avec Tobey Maguire dans le rôle titre, qui furent des phénomènes mondiaux et participèrent largement à la renommée de Marvel Studios ? Et bien, je serais tenté de dire personne ! Des mots mêmes de l’acteur Robert Downey Jr, il aurait été d’une aide précieuse pour celui-ci et aurait relancé sa carrière lorsqu’il fut choisi afin d’incarner Iron Man. Le MCU (Marvel Comics Universe) peut lui dire merci !

 

S’il y avait bien un homme qui représentait l’image de Marvel, c’était Stan Lee. Ces dernières années, il était surtout connu du grand public pour ses multiples caméos (= brèves apparitions d’une personnalité dans un récit, souvent sous formes de petits clins d’œil) dans chacun des films de la société de production. Vous savez, ce petit vieux à l’air farceur, avec ses cheveux blancs plaqués en arrière, sa moustache et ses lunettes d’aviateur ? Son dernier caméo en date, à l’heure où j’écris ces lignes, peut être vu dans Venom, où il conseille Eddie Brock – joué par Tom Hardy – à la fin du long-métrage.

 

Parmi ses innombrables super-héros, Stan The Man avait son chouchou. Vous devinez lequel ? Spiderman, bien sûr. « Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités », cette phrase que prononce Oncle Ben au jeune Peter Parker avant de mourir, restera probablement l’une des phrases les plus mémorables dans l’esprit des gens. Finalement, pour nous lecteurs, c’est comme s’il faisait partie de la famille ; comme ce grand-père assis en bout de table, qui regarde chaleureusement ses petits-enfants s’amuser, partager et prendre du plaisir.

 

Une chose est certaine : Stan Lee laisse derrière lui un héritage considérable. A sa manière, il était un peu ce que Walt Disney était à la célèbre entreprise du même nom. Son génie créatif, profondément ancré dans ses personnages et leurs histoires, ne sera jamais oublié. Encore une fois, repose en paix.

 

 

 

Oui, Stan… Tout est dit ! Et si, au final, c’était LUI le plus grand des super-héros ?

 


 

Cet hommage me tenait à cœur et méritait sa place au sein de mes articles spéciaux.

 

Quant à vous, les Rêveurs, je vous donne rendez-vous très prochainement !

 

Comme Stan Lee, puissiez-vous atteindre vos objectifs 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :