Perles de sagesse : Albert Einstein

Hello les Rêveurs !

 

Voici le second épisode des perles de sagesse. Nous allons parler aujourd’hui d’un des plus grands esprits du monde moderne, si ce n’est le plus grand. Un monsieur à la moustache et aux célèbres cheveux en bataille argentés que tout le monde connaît : j’ai nommé Albert Einstein.

Cela nous laisse ainsi le temps de patienter avant de pouvoir lire le prochain récit que je rédigerai, d’ici la fin du mois.


 

Perles de sagesse : Albert Einstein

 

Comment résumer le CV d’un tel homme ? Ce n’est pas facile tellement il a accompli de choses dans sa vie. Je vais tout de même m’y essayer du mieux que je peux !

Einstein était un physicien américain d’origine allemande et fut sans nul doute le plus grand génie du vingtième siècle. Réputé pour être un cancre à l’école, il était toutefois naturellement doué en mathématiques et en physique, des matières logiques dans lesquelles il va finalement s’illustrer.

Prix Nobel de physique en 1921, Einstein est un homme de défi : c’est à lui qu’on doit la fameuse et, à l’origine, controversée théorie de la relativité générale (il fait accepter à la communauté scientifique le lien étroit entre les notions d’espace et de temps), la non moins fameuse formule « E=mc² ». Les militaires américains se sont malheureusement inspirés de ses travaux sur les atomes pour créer la mortellement puissante bombe atomique.

Mais, bien loin des idéaux de la guerre, Einstein est aussi et surtout un pacifiste convaincu, et c’est d’ailleurs à cause de la montée au pouvoir du nazisme qu’il décidera de quitter l’Allemagne et d’abandonner sa citoyenneté. L’homme qui tirait la langue mourra alité, sans avoir terminé les recherches qu’il avait entrepris à la fin de sa vie. Qui sait ce que ce monsieur hors du commun aurait pu encore découvrir ? Nous ne le saurons probablement jamais. Quel dommage, n’est-ce pas ?

On peut déceler son humour subtil et accrocheur – on dit de lui qu’il avait beaucoup d’humour – au travers des nombreuses citations dont il est l’auteur. Et vous connaissez certainement la première d’entre elles, celle qui va suivre :

 

Il n’existe que deux choses infinies : l’univers et la bêtise humaine… mais pour l’univers, je n’ai pas de certitude absolue.

 

Quelle merveille de phrase, si proche de la vérité !

Je vous laisse savourer les quelques autres que je vous ai dénichées.

 

Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.

 

Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez vous auprès d’une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C’est ça la relativité.

 

La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information.

 

Je ne sais pas comment sera la troisième guerre mondiale, mais je sais qu’il n’y aura plus beaucoup de monde pour voir la quatrième.

 

Le hasard, c’est Dieu qui se promène incognito.

 

Il est plus facile de désintégrer un atome qu’un préjugé.

 

Il est hélas devenu évident aujourd’hui que notre technologie a dépassé notre humanité.

 

Quiconque prétend s’ériger en juge de la vérité et du savoir s’expose à périr sous les éclats de rire des dieux puisque nous ignorons comment sont réellement les choses et que nous n’en connaissons que la représentation que nous en faisons.

 

Je ne crois point, au sens philosophique du terme, à la liberté de l’homme. Chacun agit non seulement sous une contrainte extérieure, mais aussi d’après une nécessité intérieure.

 

Le mental intuitif est un don sacré et le mental rationnel est un serviteur fidèle. Nous avons créé une société qui honore le serviteur et a oublié le don.

 

Je ne pense jamais au futur. Il vient bien assez tôt.

 

Je hais violemment l’héroïsme sur ordre, la violence gratuite et le nationalisme débile. La guerre est la chose la plus méprisable.

 

Le problème aujourd’hui n’est pas l’énergie atomique, mais le cœur des hommes.

 

Définissez-moi d’abord ce que vous entendez par Dieu et je vous dirai si j’y crois.

 

En apparence, la vie n’a aucun sens, et pourtant, il est impossible qu’il n’y en ait pas un !

 

Un être humain est une partie du tout que nous appelons « Univers »… Une partie limitée dans le Temps et dans l’Espace.

 

Je suis fermement convaincu que toutes les richesses du monde ne pourraient faire avancer l’humanité, même si elles se trouvaient entre les mains d’un homme qui fût aussi dévoué que possible au progrès.


 

Honnêtement, je ne sais pas si le monde portera un jour un homme de son genre. Albert Einstein fut véritablement une personnalité unique, comme d’autres avant lui et comme possiblement d’autres à l’avenir. On l’espère pour l’humanité ! Parce qu’on a besoin d’esprits libérés pour faire avancer les choses dans le bon sens !

 

Puissiez-vous atteindre vos objectifs 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :